PhotoPhotoPhotoPhoto
Instituts Bibliques

En 1936, les Assemblées de Dieu comptaient 153 membres, 09 églises et lieux de culte,  et 04 pasteurs. Soixante-quinze ans après, elles enregistrent plus de 1.550 églises et lieux de culte, plus de 181.883 membres et plus de 700 pasteurs. Plusieurs facteurs ont favorisé cette croissance, principalement : la formation des serviteurs de Dieu et les mouvements d’évangélisation.

1.1.    Les institutions de formation

1.1.1.    L’Ecole Biblique de Koubri

L’Ecole Biblique de Koubri en Haute-Volta (Burkina Faso) fut l’institution qui a formé les tout premiers pasteurs du Togo. En 1941, sept jeunes gens, dont Daniel Bila Pasgo (ancien Président des Assemblées de Dieu du Togo), brûlant de zèle pour le Seigneur, partirent de Dapaong pour Koubri sur un voyage d’environ 300 km à pied avec leurs bagages dans un pousse-pousse. C’étaient : Pasgo Bila ; David Gnandja ; Caleb Bouabyal (Saabdan) ; Piga Tchedlebeogo (un cousin de Nizemba); Kamlone ; Kombate Bonabona et un venu de Bakwu au Ghana. Leur objectif était de se faire former comme pasteurs. C’est la seule promotion qui fut formée en Haute-Volta. Les pasteurs qui ont suivi seront formés à Natitingou au Bénin.

1.1.2.    L’Ecole Biblique de Natitingou


L’Ecole Biblique de Natitingou tient une place importante dans l’histoire des Assemblées de Dieu du Togo. Elle a assuré la formation des pasteurs togolais pendant plus de deux décennies. Elle fut ouverte le 03 janvier 1949 par le missionnaire américain A. E. Wilson. En 1950 elle devint le centre de formation du champ Togo-Dahomey et a servi les deux champs missionnaires jusqu’en 1976, dix ans après la séparation du champ missionnaire Togo-Benin.
Parmi les premiers pasteurs formés à Natitingou on peut citer : Pasgo Lamousbila (qui a commencé sa formation à Koubri avant de terminer à Natitingou), Khalifa Sabou (ancien président des A/D du Benin), Djouguidan Etienne, Pougueni, Sambiani Maoupo, Naanangue Daniel, David Koutouwag Kounto, Pouguininpo, Kamassé, Madja, Noé, Josué, Joseph Lenga Kombate, Soudame Yombo, Lagbema Labdani, Labodja Bourè, Nabine Gnon, Wagbe Gbandi, etc. Les pasteurs Djakouti Mitré et Djalla Banako comptent parmi la dernière vague de pasteurs formés à Natitingou.
Pour les missionnaires, le seul espoir d’évangéliser l’Afrique était la formation des jeunes et l’histoire leur a donné raison. Mais pour permettre à un plus grand nombre de Togolais d’être formés, il fallait un institut biblique propre au champ togolais.

1.1.3.    L’Institut Biblique et Théologique de Sada (IBTS)

Apres la séparation du champ Togo-Dahomey, le besoin d’ouvrir un Institut Biblique pour la formation des serviteurs de Dieu Togolais s’est fait sentir. Le champ togolais n’allait pas continuer à dépendre de Natitingou pour la formation de ses ouvriers. Le groupe  missionnaire au Togo proposa alors l’ouverture d’une école biblique pour le Togo. La proposition fut acceptée et les pasteurs Ben Tipton, Melton Hill et William Lovick achetèrent un terrain à Lomé pour ce projet. Les travaux démarrèrent en 1969. Par la suite, ce site fut cédé pour la construction d’une école supérieure sous-régionale, le CSTAO (aujourd’hui ESTAO/FATAD). Un autre emplacement devait être trouvé pour l’institut biblique. Après plusieurs propositions, la ville d’Atakpamé fut retenue et un terrain acquis à Sada. Les travaux commencèrent en 1974 sous la direction de Melton Hill, Willard Pipkin et John Treherne et furent achevés en 1976. L’Ecole fut inaugurée et ouverte la même année.
Depuis le début, plusieurs directeurs se sont succédé à la tête de l’IBTS. Le tout premier directeur fut le missionnaire Glen Gray (1976 – 1977). Après son départ, le CRév. Claude Wagbe lui succéda de 1977 à 1982. Le missionnaire Gordon White dirigea l’Ecole de 1983 à 1985.
En 1985, le Rév. Hannani Natani fut nommée directeur, poste qu’il occupera jusqu’en 2010. Sous sa direction, L’Ecole connut un grand développement dans le domaine des infrastructures et sur le plan académique.

Depuis 2010, l’IBT de Sada est dirigé par le Rév. LARE B. Yendoukoi.

L’IBTS  également connu plusieurs doyens académiques :

-    Rév. Claude WAGBE         : 1976 – 1978
-    Rév. James CHANEY         : 1978 – 1981
-    Rév. HANNANI Natani         : 1981 – 1985
-    Rév. David HALL             : 1985 – 1995
-    Rév. AZAKPO Tete             : 1995 – 2001
-    Rév. ADADE Ayi             : 2001 – 2005
-    Rév. LARE B. Yendoukoi         : 2005 – 2010
-    Rév. EVU Agbémébia         : 2010 –



Notons que James Chaney fut rappelé à Dieu le 06 mars 1981 pendant qu’il était doyen académique de l’IBAD. Sa tombe se trouve présentement à l’Institut Biblique de Sada.
En 2006, l’Institut Biblique des Assemblées de Dieu (IBAD) fut homologué par le Service Africain pour la Formation Théologique (SAFT) et devint Institut Biblique et Théologique de Sada (IBTS) afin de rehausser le niveau de la formation.
Depuis cette date, l’Institut Biblique et Théologique de Sada offre deux niveaux de formation :
-    le premier niveau concerne les candidats qui n’ont pas le Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC)
-    le deuxième niveau comprend tous les candidats ayant au moins le BEPC.
La formation se fait en cinq ans, trois ans de cours théoriques alternés par deux ans de stage pratique.
Depuis sa création en 1976, l’IBTS a formé 725 pasteurs repartis en 31 promotions.
Toutefois, ce chiffre est loin de couvrir les besoins du champ, d’où la nécessité de l’ouverture d’un deuxième centre de formation biblique et pastoral.

1.1.4.    L’Institut Biblique et Théologique de Sagbiebou

Afin de répondre à la demande croissante d’ouvriers sur le terrain, un deuxième institut biblique fut créé au nord. La décision en fut prise par le Bureau d’Administration de l’Eglise en 2006. Situé dans la région des Savanes sur la nationale No 1 à 32 km de la ville de Mango et à 520 km de Lomé, l’Institut Biblique de Sagbiebou a ouvert ses portes le 13 septembre 2008 avec 40 étudiants de niveau 1 (n’ayant pas le BEPC). Il fut inauguré le 03 octobre 2008 en présence des autorités politiques et administratives de la région.
Les infrastructures se limitent pour le moment à l’essentiel : deux résidences pour le directeur et le surveillant, un bloc de deux dortoirs pour étudiants, deux salles de classe et une chapelle. La résidence du doyen et un autre bloc pour dortoirs sont en construction. L’institut ne dispose pas pour le moment de bloc administratif.
Le Rév. Amaba Aketa dirige l’Ecole depuis 2008. Le premier doyen académique fut le Rév. Daba Wandjog. En juin 2011, le Rév. Gbolovi John fut nommé doyen académique en remplacement du pasteur Daba qui se prépare pour la mission en Guinée Conakry.


1.1.5.    Le cours préparatoire de Kamé

Le Cours préparatoire de Kamé a comme objectif d’alphabétiser ou de rehausser le niveau des candidats pour l’Institut Biblique qui n’ont pas été à l’école ou qui n’ont pas un bon niveau pour suivre les cours à Sada. Le premier directeur fut le Rév. Djalla Banako. Parmi ceux qui finissent le cours préparatoire, certains continuent à l’IBAD, tandis que d’autres entrent directement dans le ministère comme prédicateurs laïcs. Le Directeur actuel de cette institution est le Rev, Batikissi Tchao.

En dehors de ces centres de formation pour le ministère à plein-temps, d’autres institutions de formation vont s’intéresser particulièrement aux laïcs. Il s’agit de : les Centres de Formation Biblique des Laïcs (C.F.B.L.), l’Institut Biblique International par Cassette (I.B.I.C.), l’Ecole Internationale d’Evangélisation et de Relation d’Aide (EIERA) et Global University (Institut par Correspondance International).

1.1.6.    Les Centres de Formation Biblique des Laïcs (C.F.B.L.)

La formation biblique des Laïcs a vu le jour en février 1989. Elle fut une initiative de l’Eglise nationale en collaboration avec le missionnaire Gene Kummerer. Deux raisons ont été à l’origine de la création des Centres de Formation Biblique des Laïcs (CFBL) :
-    le besoin d’ouvriers qualifiés pour prêter main forte aux pasteurs en tant que moniteurs, responsables de départements et prédicateurs laïcs.
-    le souci de préserver l’église et les fidèles contre les faux enseignements et les pratiques non bibliques propagés par les sectes et ministères de tout genre.
Les tout premiers centres ont été ouverts à Lomé et à Dapaong avec un effectif total de 18 étudiants composés de diacres, de moniteurs de l’Ecole de Dimanche, etc. Aujourd’hui les CFBL comptent onze (11) centres sur toute l’étendue du territoire : Lomé (5 centres), Tsevié, Vogan, Notsé, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Dapaong.
Depuis 1989, le CFBL a diplômé 896 personnes.  Actuellement 257 personnes étudient dans l’ensemble des 11 centres.
Le comité de gestion des CFBL est composé comme suit :
-    Directeur             : Rév. Adanlesonou Edo
-    Doyen académique         : Rév. Djiwonu Bede Gualbert
-    Secrétaire             : Madame Amouzou
-    Trésorier             : Rév. Adjri Agbenene
-    Conseiller             : Rév. Hannani Natani

1.1.7.    L’Institut Biblique International par Cassette (I.B.I.C.)

L’Institut Biblique International par Cassette a été lancé le 08 avril 2002. Son objectif est de donner une formation biblique aux laïcs et aux prédicateurs laïcs qui n’ont pas l’opportunité d’aller étudier dans une institution biblique traditionnelle mais qui veulent approfondir leur connaissance dans la Parole de Dieu. Le siège de l’IBIC est à Lomé, Kodjoviakopé, dans l’enceinte de ICI. Le coordinateur national est le Révérend OSSEYI Kodjo Darius.
Des coordinations régionales et préfectorales permettent de garder la proximité avec les étudiants. (Atakpame, Kpalimé, Sokode, Kara et Dapaong). Depuis son lancement, l’I.B.I.C. a diplômé 99 étudiants dont, 29 en 2006, 37 en 2007, 5 en 2009 et 28 en 2010.
L’IBIC est géré par un comité national de supervision composé comme suit :
-    Président             : Rév. HANNANI Natani
-    Secrétaire            : Rév. ADANLESONOU Edo
-    Secrétaire adjoint         : M. GBADAMASSI Bachirou
-    Conseiller             : Rév. DJAKOUTI Mitré
-    Conseillère             : Madame WULIKE Marie

1.1.8.    L’Ecole Internationale d’Evangélisation et de Relation d’Aide (EIERA)

Ouverte le 10 octobre 2007 à Lomé, l’Ecole Internationale d’Evangélisation et de Relation d’Aide (EIERA) est une école de formation spécialisée qui reçoit des pasteurs et des laïcs ayant le désir de se spécialiser dans le domaine de l’évangélisation et de la relation d’aide. La formation dure deux ans, sanctionnée par un diplôme de fin de formation. Ce diplôme n’a pour l’instant aucune équivalence avec les diplômés des autres institutions de formation.
EIERA a déjà libéré deux promotions. La première promotion a consacré 22 diplômés le 06 décembre 2008 et la seconde 16 diplômés et un certifié le 04 décembre 2010.

L’Ecole est gérée par un Comité Administratif nommé par le Bureau Exécutif le 31 mars 2006 et composé de :

-    Directeur             : Rév. DJALLA Banako
-    Doyen Académique     : Rév. WOEDE-KODJOVI Ahli Matthieu
-    Surveillant             : Rév. ATTAGLO Koudjo
-    Econome             : Rév. TIEM Ludovic

1.1.9.    Global University (Institut par Correspondance International)

Global University est le programme d’enseignement chrétien par correspondance le plus vaste au monde. Cette institution de formation par correspondance est la fusion de deux universités par correspondance : le Collège ou l’Université de Bérée créée en 1941 et l’Institut par Correspondance International ou Université ICI qui a vu le jour en 1967 sous les auspices de la Division des Missions Extérieures des A/D des Etats-Unis. Actuellement, Global University est opérationnel dans 179 pays et inscrit plus d’un million d’étudiants dont l’objectif est de mieux connaître la Parole de Dieu afin de mieux servir le Seigneur.
Au Togo, l’Institut par Correspondance International (ICI) a vu le jour dans les années 70.  Le premier cours, « Les Grandes Questions de la Vie » fut introduit par les missionnaires américains. Dans les années 80, le missionnaire WOOD arrivé du Nigeria, installa le Bureau Régional de ICI à Lomé. Le programme consistait en des cours de bases, des cours pour la vie chrétienne et des cours pour le service chrétien. Des centres ICI furent ouverts à travers le pays grâce aux efforts du missionnaire Melton Hill. L’institut fut dirigé successivement par des missionnaires et pasteurs nationaux avant de connaître un déclin.
Les activités d’ICI furent relancées en 2005 sous le nouveau nom de Global University. Le directeur national est le Rév. Afanou Kouami.
Global University offre actuellement un programme d’éducation à cinq niveaux :
-    programme d’évangélisation (pour les débutants)
-    programme de formation de disciple (vie chrétienne)
-    programme de formation au service chrétien
-    programme de formation supérieure (Diplôme et Licence en Théologie)
-    programme de niveau Maitrise (en Anglais seulement)

Le siège de Global University est au 20, Avenue Duisburg, Kodjoviakopé, Lomé. Le comité de référence est formé de :
-    Président             : Rév. ADADE Ayi
-    Vice-président         : Rév. AKOUTA Agossi
-    Secrétaire            : Rév. DJIWONU Komla Gualbert
-    Membre             : Rév. DOSSOU-KOFFI Akouété

Toutes ces institutions sont propres à l’Eglise Nationale du Togo. Mais les Assemblées de Dieu du Togo bénéficient aussi d’une grâce particulière, celle d’héberger une institution sous-régionale de formation supérieure : la Faculté de Théologie des Assemblées de Dieu (ESTAO/FATAD).

1.1.10.    La Faculté de Théologie des Assemblées de Dieu (ESTAO/FATAD)

La Faculté de Théologie des Assemblées de Dieu est le fruit d’une vision conjointe des leaders des Eglises de l’Afrique de l’Ouest et de la mission américaine des Assemblées de Dieu. En effet, en 1964, à la conférence d’Enugu au Nigeria, les dirigeants des Eglises de l’Afrique de l’Ouest émirent l’idée de la création d’une Ecole Supérieure afin de rehausser le niveau intellectuel et théologique des pasteurs. Cette proposition rencontra l’assentiment du Révérend E. L. Phillips, alors Directeur Régional pour l’Afrique au Département de la Mission des Assemblées de Dieu des Etats-Unis.
La vision se concrétisa lors de la conférence panafricaine de Kumasi au Ghana, du 27 au 30 septembre 1969. Il fut donc décidé à cette conférence la création d’une Ecole Supérieure de Théologie pour toute l’Afrique de l’Ouest. Il fallait alors trouver un site pour une telle institution. Le groupe missionnaire et les responsables de l’Eglise Nationale du Togo décidèrent alors d’offrir le terrain qu’ils avaient acheté pour la construction de l’Institut Biblique du Togo.
Le Cours Supérieur de Théologie de l’Afrique de l’Ouest (CSTAO) fut inauguré le 6 décembre 1970 et ouvrit ses portes en mars 1971 sous la direction du Dr Richard Cunningham. Aujourd’hui, la Faculté de Théologie des Assemblées de Dieu sert l’Afrique de l’Ouest et Centrale et offre les diplômes suivants : Diplôme Post-Secondaire en Théologie, Licence en Théologie et Master en Missiologie et en Education Chrétienne. Tous ces programmes sont reconnus par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de la République du Togo.

Plusieurs présidents se sont succédé à la tête de cette école tandis que le Rev. Jean Bandé occupe le poste de Vice-président depuis  1998.

•    Dr Richard Cunningham         : 1971 – 1975
•    Rev. Rex Jackson             : 1975 – 1978
•    Dr. Ted Schultz             : 1978 – 1986
•    Rev. James Bryant (intérim)     : 1984 - 1985
•    Dr. Willard Teague             : 1986 – 1998
•    Rev. Jean Bandé (intérim)         : 1998 – 1999, 2008- 2009
•    Rev. Randy Tarr             : 1999 – 2003
•    Dr. Doug Lowenberg (intérim)     : 2003 – 2004
•    Rev. Randy Tarr             : 2004 – 2010
•    Dr. Mary Ballenger             : depuis 2010

Le Rév. Don CORBIN a aussi servi comme Président par intérim en 1979, en l’absence du Dr. Ted SCHULTZ. Le Rév. Corbin était alors directeur régional de la mission américaine pour l’Afrique de l’Ouest et résidait en Cote d’Ivoire.
Depuis 2005, le campus de la FATAD abrite le Pan-Africa Theological Seminary (PAThS) (Séminaire Théologique Panafricain) avec son programme de Doctorat PhD. En Novembre 2010, PAThS a diplômé ses tout premiers docteurs au nombre de six Le programme de doctorat est également reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de la République du Togo
A ce jour, la FATAD a formé 70 pasteurs togolais repartis comme suit : Diplôme, 10 ; Licence, 44 ; Maîtrise, 16. Présentement 48 togolais, membres des Assemblées de Dieu, y étudient, dont un au programme de doctorat, le Rév. ADADE Ayi Migboinsan.

La formation a permis de libérer sur le terrain des ouvriers qualifiés, à plein-temps pour la moisson. Mais elle a aussi produit un fardeau et un grand zèle pour l’œuvre qui se sont concrétisés par la création des mouvements d’évangélisation, dirigés, soit par des pasteurs, soit par des laïcs et coordonnés par la mission intérieure.

Share/Save/Bookmark
 

Newslletter







Contact Information

Eglise des Assemblées de Dieu du Togo.
Siège Social: 173, Avenue du Duisburg
BP: 2527 Lomé-Togo
Tél: +228-22-21-30-36 / 22-21-48-58
Fax: +228-22-20-19-14
Email:info@eadtogo.org