web

web

lundi, 14 septembre 2020 14:58

CHERCHONS ENSEMBLE LA GLOIRE DE DIEU

Savons nous que la gloire de Dieu doit être le centre d’intérêt de la vie chrétienne?

Cherchons ensemble la gloire de Dieu est le thème de l’exhortation de ce  dimanche 13 décembre 2020  du révérend DJAKOUTI Mitré. Un enseignement  tiré des passages suivants : 2 Timothée 2 : 1- 4 et Romains 6 : 1-4.

Tout comme le corps humain, l’Eglise doit être unie. Nous devons l’être afin de chercher ensemble à faire des choses qui honorent notre Dieu. Nous devons également participer à ceci en dénonçant le mal au sein de l’Eglise. Nous devons combattre afin mettre hors d’état de nuire tous ceux qui voudraient détruire l’Eglise.

Dans notre texte l’apôtre Paul nous parle de deux vertus qui sont très importantes pour le bon fonctionnement de l’Eglise. Ces deux vertus sont la discipline et le renoncement à soi. Bien aimé, si nous voulons la gloire de Dieu dans l’église ; nous devons renoncer au péché. Nous devons également renoncer à certaines compagnies. Si nous voulons plaire à Dieu, et l’avoir comme maître ; nous avons le devoir de renoncer à nos anciennes ambitions. Notre seule ambition doit être la gloire de Dieu. Le chrétien doit être bien discipliné car nous marchons dans l’empreinte de notre seigneur Jésus-Christ. A l’instar d’une armée, l’Eglise doit être bien disciplinée et soumise.

La Bible nous dit que nous devons persévérer et endurer dans la foi au sein des difficultés. Frères et sœurs, la vie chrétienne est une lutte. Nous devons accepter souffrir pour gagner le ciel car un jour nous dirons au revoir à toutes nos souffrances. Pour avoir la protection et la bénédiction de Dieu,  l’église doit s’unir et chercher la gloire de Dieu. Même si l’ennemi de l’église est à l’œuvre souvenons-nous du Saint-Esprit qui est nôtre allié et nous fortifie tous les jours. Nous devons savoir que si nous ne sommes pas unis, le Saint-Esprit ne peut pas œuvrer au sein de l’église. Unis, nous tenons ; divisés, nous tombons.

Biens aimés, peu importe ce que nous ferons à l’Eglise ou ailleurs ; faisons tout pour la gloire de Dieu.

 

La marche chrétienne n’est pas un îlot paisible. Elle est épineuse et caillouteuse. Pour la mener à bout, le chrétien doit fixer continuellement son regard sur Jésus-Christ. C’est en substance le message délivré par le Président Djakouti Mitré ce dimanche 19 juillet 2020. Il s’agit du premier culte en présentiel quatre mois après la fermeture des lieux de culte  pour éviter la propagation de la pandémie de coronavirus.

  Cette exhortation qui a pour thème, « Dieu a quelque chose de meilleur pour vous », extrait du livre des hébreux chapitre 12 : 1-2,  a été l’occasion pour l’homme de Dieu de rappeler aux fidèles, la nécessité de garder l’Espérance ; car dit-il, ceux qui persévèreront jusqu’à la fin, ceux qui demeureront fermes jusqu’au bout,  s’assiéront avec Jésus-Christ dans les lieux célestes. Pour y parvenir, le Rév. Djakouti Mitré a invité les brebis à s’inspirer de l’expérience des patriarches de la Bible  qui ont gardé une foi inouïe en Dieu malgré les insoutenables épreuves qui se sont présentées à eux. «  Souvenez-vous toujours qu’aucune chose ne pourra vous séparez de l’amour de Dieu. Quand les yeux sont fixés sur Dieu, peu importe ce qu’il y a à affronter, vous l’affronterez parce que votre confiance est en lui

Conscient de la grave crise sanitaire que traverse la planète, le Président Djakouti Mitré a insisté sur le respect des gestes barrières et la discipline  qui doivent être les maitre-mots des fidèles en cette période. Il a également émis le vœu de voir le gouvernement  procéder à une ouverture totale dans les semaines à venir ; pour ce faire, aucun sacrifice ne sera trop grand.

 

 

 

J'eus un jour la maladresse de voyager sans visa dans un pays d'Afrique. J'ignorais que depuis ma dernière visite les lois avaient changé. A mon arrivée, j'ai été longuement retenu à l'aéroport et sur le point d'être rapatrié n'eût été l'intervention divine.
Le royaume de Dieu exige aussi un visa. Nous tous qui désirons aller au ciel avons également besoin de ce laisser passer au risque d'être débarqué en enfer. Dans notre passage du jour, Nicodème est allé rencontrer Jésus car il avait ce besoin de comprendre. Qui était-il? Un docteur de la loi, pharisien, membre du sénadhrin juif, le haut conseil religieux qui avait droit de vie et de mort sur les hommes. Mais au delà de tout, Nicodème était un chercheur, il s'intéressait à Jésus, à son ministère, à ses miracles. Mais Jésus s'intéressait à son salut. Nicodème connaissait la Loi mais il n'appartenait pas au royaume de Dieu.
Il y a beaucoup de personnes semblables à Nicodème dans nos assemblées. Ils connaissent la Bible, ils ont entendu parler de Jésus, mais en réalité ils ne sont pas prêts pour le Royaume de Dieu. Tout comme il répondit a Nicodème et aux juifs qui pensaient qu'être descendant d'Abraham les qualifiait automatiquement pour le royaume de Dieu, Jésus dit: "si vous ne naissez de nouveau, vous ne pouvez voir le royaume de Dieu".

Que signifie naître de nouveau?

La nouvelle naissance est une expérience spirituelle. Jn3,8. Elle ne saurait être expliquée. Elle ne peut être définie. Elle peut seulement être décrite. Dans la parole de Dieu, plusieurs expressions la décrivent: naître de Dieu, naître de l'Esprit, être régénéré, avoir un coeur nouveau et un esprit nouveau, devenir une nouvelle créature : Jn1: 12; 2cor 5:17
La nouvelle naissance est une expérience qui transforme complètement une personne. Son intelligence, son âme, sa volonté et son comportement sont radicalement transformés.
Dans l'ancien testament, pour faire partie du peuple de Dieu, il fallait se faire circoncire. Mais dans la nouvelle alliance, la circoncision nécessaire est une circoncision du coeur. Et cette circoncision du coeur ne pouvait qu'être l'oeuvre de Dieu à travers le processus de la nouvelle naissance. Rom 2:29. Peu importe que vous soyez hébreu ou juif, si vous ne naissez de nouveau, vous ne faites pas partie du peuple de Dieu.
Le fait d'être membre d'une église, responsable ou dirigeant dans une église, ou même baptisé ne fait pas non plus de vous un membre du royaume de Dieu si vous ne naissez de nouveau.
Dieu a plusieurs fois fustigé le comportement de son peuple et leur a parlé à maintes reprises par ses prophètes. Pourtant, ils sont restés un peuple au cou raide et au coeur de pierre. Et tel est le coeur de l'homme naturel. C'est pourquoi Dieu fait la promesse d'un coeur nouveau, d'un coeur de chair au lieu du coeur de pierre.
La foi chrétienne n'est pas une réformation, une amélioration de soi ou du développement personnel comme on l'entend de plus en plus aujourd'hui. Le seul moyen de devenir meilleur ou une meilleure version de soi ne se trouve dans le développement de ses potentiels mais dans le fait de naître de nouveau, de croître en Christ et de se laisser transformer par le renouvellement de l'intelligence au contact constant de la parole de Dieu et de l'action du Saint Esprit. La chair ne peut être réformée ni améliorée. Elle n'est bonne qu'à être crucifiée.

Comment savoir que l'on est né de nouveau?

Trois 03 témoins attestent de la nouvelle naissance.
*La parole de Dieu*
1jn5:1 et 13. Toute personne qui croit que Jésus est le fils de Dieu, c'est-à -dire le Christ, est née de nouveau. Quand Jean rédigeait son épître, il y avait certaines personnes qui croyaient en Jésus mais en un Jésus désincarné, qui ne serait pas venu dans la chair et ne serait pas le fils de Dieu. Ceci est contraire à l'Evangile.

*Le témoignagne intérieur du Saint Esprit*
Romains 8,14 et 16. Toute personne née de nouveau possède en elle cette conviction, cette assurance d'être un enfant de Dieu.
Eph. 1,13. C'est le sceau de Dieu.

*Le témoignage extérieur*
Le changement de vie, le fruit que nous portons.1jn3:6; 1jn3:8-9.
Luc 3,7. Quiconque est né de Dieu, ne pratique pas le péché mais produit des fruits dignes de la repentance.
La nouvelle naissance est l'œuvre de Dieu, mais pour y avoir accès nous avons besoin de nous repentir.

*PRIONS*
Seigneur Jésus, merci pour ta parole, je crois que tu es le fils de Dieu, venu mourir pour mes péchés.Pardonne mes péchés et fais de moi une nouvelle créature. Donne moi un coeur et un esprit nouveaux, scelle moi du Saint-Esprit et accorde moi l'assurance du salut. Amen.

 

 

                              Rév.Douti FLINDJA

 

 

 

 

Le 22 Février prochain, les togolais irons aux urnes pour élire celui qui va présider aux destinées de la nation pour les 5 années à venir.  A l’approche de cette échéance, le Bureau exécutif de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo a adressé un circulaire aux Pasteurs et fidèles le 06 Février 2020. La note signée par  le Président national, le Rév. Djakouti Mitré exhorte les fidèles à 3 actions :

  • La prière pour la paix dans le pays,
  • La prière pour une élection présidentielle apaisée et
  • L’intercession pour la cohésion et l’acceptation de l’autre.

Rappelons que la campagne pour la présidentielle a démarré le 06 Février 2020.

 

 

 

 

La persécution des chrétiens au Nigéria devient très alarmante. Un récent rapport du Humanitarian Aid Relief Trust (HART) a révélé qu'environ 1000 croyants ont été tués par des militants islamiques au cours de la seule année 2019.

Face à la situation, les Leaders chrétiens du Nigéria ont marché le 02 février 2020. L’initiative vise à implorer le Seigneur afin qu’il sauve le pays des mains des groupes terroristes qui attaquent sans relâche les populations et persécutent activement les chrétiens.   il s’agit aussi d’inviter les autorités du pays à intensifier davantage la sécurité des biens et des personnes.

La persécution des chrétiens au Nigéria devient alarmante. Un récent rapport du Humanitarian Aid Relief Trust (HART) a révélé qu'environ 1000 croyants ont été tués par des militants islamiques au cours de la seule année 2019.

Il y a quelques semaines, le pasteur Lawan Andimi, une personnalité éminente de l'Association chrétienne du Nigeria, a été enlevé et décapité par le groupe terroriste Boko Haram.

 Le 20 janvier 2020, un étudiant chrétien nigérian de 22 ans de l'État du Plateau a été exécuté par  la province de l'État islamique d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) une émanation du groupe terroriste Boko Haram

le 18 mai 2019  les extrémistes ont interrompu une pratique de choeur d'église et enlevé 17 chrétiens, dont un pasteur et sa fille. L'Association chrétienne du Nigéria a indiqué que les ravisseurs avaient demandé une rançon de 30 millions de nairas (83 100 dollars).


Open Doors USA classe le Nigeria au 12e rang de sa liste annuelle de pays à surveiller, déplorant dans son rapport que les hrétiens en dehors du secteur sud «sont traités comme des citoyens de seconde classe» et soumis à « des blessures physiques, des pertes de biens et des pressions pour abandonner Christianisme . "