Administrateur

Administrateur

SORTIE DES PASTEURS LE 26 MAI 2018 A L'IBT SAGBIEBOU

mardi, 20 mars 2018 16:28

DEDICACE DU TEMPLE PENIEL DE WAHALA

 

Le samedi 17 mars 2018,  s’est déroulée à Wahala, localité située à 112 Km de Lomé, une cérémonie de dédicace du Temple Péniel de Wahala à laquelle ont pris part des membres du Bureau Exécutif.

Etaient aussi présentes à cette cérémonie, des autorités civiles, traditionnelles  et une communauté  de fidèles des Assemblées de Dieu de la zone.

L’église mère de Wahala, à travers cette dédicace, rend grâce à l’Eternel pour ses hauts faits dans la vie de ses membres. Il s’agit aussi  de témoigner la gratitude au Seigneur pour les grandes réussites engrangées dans la zone.  D’une dimension de 27/15, cette bâtisse  permet désormais aux fidèles d’adorer dans un cadre beaucoup plus aéré.

A l’occasion, le Président national, le Révérend Djakouti Mitré  a prodigué d’utiles conseils à l’assistance. Il a insisté  sur la nécessité de servir Dieu dans la  présence du Saint-Esprit.

 

Rendons grâce au Seigneur pour  ses hauts faits !

 

 

 

 

 

La  Madec (Mission des Assemblées de Dieu dans les Ecoles et sur les Campus), section locale de l’Eglise des Assemblées de Dieu, Temple Espérance de Dzifa-Kpota, avec l’appui du bureau national de la Madec -Togo

a achevé le vendredi 02 mars 2018, une session de formation de deux semaines axée sur la gestion des projets.

 

Démarrée le  19 février  dernier, la formation a pris fin le vendredi  02 mars 2018 par une cérémonie de clôture et de remise d’attestations aux participants qui sont essentiellement des jeunes étudiants dudit temple et d’ailleurs.

 La cérémonie de clôture a été présidée par le  Révérend Adanlessonou Edoh.

Cette  formation, expliquent les organisateurs, trouve son fondement  dans la vison de la Madec- Togo ; celle de former des jeunes capables de relever de grands défis tant  spirituels que physiques qui se présenteront à eux dans leurs  divers parcours.  « chaque jeune est appelé à conduire forcément  un projet dans sa vie.  C’est pourquoi nous avons trouvé nécessaire d’organiser cette formation pour outiller les jeunes afin de les préparer à assumer convenablement leurs responsabilités futures », a laissé entendre Aziamaté Yaovi, président de la Madec section locale des AD Dzifa-Kpota.

plusieurs  modules ont été développés au cours de cette session par le Docteur Aholou Komi, Directeur de Hope commission International. Les participants ont été amenés à comprendre  l’élaboration, le suivi et l’évaluation d’un projet, la gestion du temps, les qualités d’un bon manager  etc.

Rappelons que la Madec a pour vocation de faire des élèves et étudiants chrétiens, des acteurs du développement durable par les ressources de l’Evangile. Elle est dirigée actuellement par le Frère Emide Ferdinand.

 

La semaine du 05 au 11 mars a été décrétée semaine de la mission au niveau de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo. Plusieurs activités sont tenues sur les paroisses en vue d’accompagner la mission tant intérieure qu’extérieure. Le thème retenu cette est : « Jésus est à la porte, prêche la bonne nouvelle du royaume dans le monde entier. »

  L’Eglise des Assemblées de Dieu a commencé au Togo en 1936 avec l’arrivée des premiers missionnaires américains à l’intérieur du pays. Cette mission, travaille depuis lors aux  cotés de l’Eglise.  Un Coup de projecteur sur les activités menées par la mission américaine nous révèle ceci.

Dirigée depuis près de 24 ans par le pasteur Bernard SMITH, la mission américaine est aujourd’hui beaucoup plus rattachée à la faculté de théologie des AD, où plusieurs missionnaires servent en tant que formateurs, des pasteurs et leaders de l’Afrique occidentale et centrale. Les missionnaires américains sont aussi sollicités pour prêcher dans les églises locales et dans les instituts bibliques du Togo. La mission américaine aide également l’église dans la construction des forages. Des  tabernacles sont nouvellement construits, l’un au centre de prière des AD à Bagbe et l’autre dans l’Akébou.

Pour le pasteur Bernard SMITH, à ce jour la mission américaine se porte à merveille mais il y a des défis à relever. Il a énuméré au nombre de ces défis, le climat, la langue, et la culture. Mais pour lui le plus grand défi est de prier pour que le Seigneur appelle beaucoup plus de missionnaires.

Et pour la collaboration avec l’Eglise nationale, il se félicite de l’engagement et des réalisations des AD  au niveau de la mission intérieure et extérieure. Il se dit satisfait de la cohésion entre les responsables de l’Eglise nationale et les missionnaires. Pour finir, il a renouvelé au nom de l’équipe leur disponibilité a toujours être aux côtés de l’Eglise et à servir partout où besoin sera.     

Le pasteur  Amouzou Togo Komi  a pris sa retraite.

 

Le culte de sa mise à la retraite s’est déroulé  le 24 février 2018  à Assahoun en présence des membres du bureau d’administration des AD, d’un parterre de pasteurs,  et d’une foule de fidèles venus honorer l’homme de Dieu.

En 24 ans de ministère,  l’homme de Dieu  a prêché  sans compromission,  la parole de Dieu dans toute son authenticité. En bon berger,  il a su conduire avec  l’aide du Saint-Esprit,  ses brebis sur le chemin par Jésus-Christ. A  l’heure où il prend sa retraite, c’est toute la communauté chrétienne des Assemblées de Dieu du Togo qui lui a rendu un hommage bien mérité. Pour la circonstance, le Trésorier Général, le Révérend Dossou Koffi Akouété s’est inspiré de Josué 6 :6-20 pour  exhorter l’assistance. Il ressort de son exhortation que,  le plus  grand désir de Dieu est de voir ses serviteurs remporter de grandes victoires. Cela passe par la fidélité, l’honnêteté  dans la gestion des affaires, la franchise et la fermeté dans  l’adoration.

Le président national, le Révérend Djakouti Mitré, présent à cette cérémonie a  saisi l’occasion pour  témoigner sa gratitude au Seigneur pour les divers  services rendus à l’Eglise par le  néo-retraité avant d’insister sur cette phrase importante : « La retraite du pasteur n’équivaut pas à la fin de son adoration ni de son ministère ; c’est juste une autre façon d’exercer le métier » a-t-il précisé.

Le Révérend Amouzou Togo est marié. Il  est père de 6 enfants dont 4 garçons et 2 filles.

Dans nos prières, rappelons-nous de cette famille qui a tout donné pour la cause du Seigneur !