Administrateur

Administrateur

 

C’en est fini  depuis le samedi 14 juillet 2018, des cultes  sous le hangar pour les fidèles de l’Eglise des Assemblées de Dieu du village de Gamélili dans la région ecclésiastique de la Maritime-Nord. Une bonne volonté, touchée par Jésus-Christ, a offert gracieusement le temple Rehoboth aux fidèles dudit village.

Le joyau a été consacré à l’Eternel par le Secrétaire Général Adjoint de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo, le Rév. Saram Ankou  le samedi 14 juillet dernier en présence des autorités  traditionnelles et d’une immense foule de fidèles et de curieux.

Pour la circonstance, le Secrétaire Financier de l’Eglise, le Rév. Yakpey Kokouvi Lucien s’est inspiré de 1 Chronique 29 :1-18 pour exhorter l’assistance à adopter constamment  deux attitudes : L’attachement  à la maison de l’Eternel et la gratitude.

« L’œuvre de Dieu est immense ; pour son accomplissement,  il est important que chaque fidèle apporte sa pierre selon sa capacité. » a déclaré le Rév. Saram Ankou à l’issue de la dédicace.

Que le Seigneur Bénisse le donateur !

                                             

jeudi, 05 juillet 2018 11:24

RECYCLAGE DES PREDICATEURS LAÏCS

 

Le bureau exécutif de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo a organisé du 26 au 29 Juin 2018, dans l’enceinte de l’IBT (Institut Biblique et théologique) Sada, un séminaire de recyclage au profit de 155 prédicateurs laïcs venus des 12 régions ecclésiastiques.

La formation avait pour objectifs de renforcer davantage  les capacités des prédicateurs laïcs afin de les rendre plus efficaces dans l’exercice  de leur ministère pour l’atteinte des objectifs généraux de l’Eglise.

                                

A l’ouverture des travaux,  le Rév. Hanani Natani a prodigué d’utiles conseils aux séminaristes. Dans son message, le doyen s’est inspiré de Josué 24 :16-18 pour exhorter ses collègues à demeurer  ferme dans leur engagement et à être des hommes de parole. Il a insisté sur la nécessité de connaitre son Dieu, (ce qu’il aime et ce qu’il a en horreur) ce qui passe  par l’étude et la pratique de la parole et la prière.

Le Ministre de Dieu a également conseillé aux séminaristes de ne jamais négliger l’autoformation.

Pendant 4 jours, les participants ont été entretenus sur trois modules : L’éthique pastorale, La doctrine de l’Eglise des Assemblées de Dieu et  l’homilétique :

Trois membres du Bureau Exécutif ont été retenus pour cette formation capitale à savoir les Rév. Dossou Koffi Akouété, Trésorier Général de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo, Saram Ankou, Secrétaire Général Adjoint et  Yakpey Kokouvi Lucien, Secrétaire Financier.

Au terme des 4 jours  de formation, l’organisation administrative, spirituelle, la qualité des enseignements, la disponibilité des enseignants et surtout la communion fraternelle ont retenu l’attention de tous ;  l’intervention du porte-parole des séminaristes, Mawussi Hassame en est une parfaite illustration.


mercredi, 04 juillet 2018 11:13

CEREMONIE DE BAPTEME D’EAU

Les Régions ecclésiastiques  de golfes  Est et Ouest  de l’Eglise des Assemblées  de Dieu du Togo ont accueilli  2775 nouveaux convertis. La cérémonie de baptême d’eau a eu lieu le 17 mai 2018 à la plage de Lomé. C’était en présence du président régional de la Région Golfe-Ouest, le Rév. Adjri Agbénéné,  du représentant de son homologue de la Région Golfe-Est, le Rév. Adama, de plusieurs collègues pasteurs,  et des milliers de fidèles.

 

Rite sacré  ordonné par le Seigneur  Jésus-Christ (Matthieu 28 :19-20), le baptême ouvre la porte aux néophytes d’intégrer l’Eglise du Seigneur. Cette étape marque un tournant décisif dans la vie de ces nouveaux convertis. Après des mois de cours à la classe de baptême, ils ont à travers ce geste symbolique attesté publiquement leur mort et leur résurrection avec le Christ comme l’a confirmé le frère Nicoué Hubert membre de l’Eglise des Assemblées de Dieu temple Jéricho de Sito aéroport :   « J’ai suivi l’enseignement pendant  6 mois. En me  faisant baptiser, je viens de mourir avec mes péchés et je suis ressuscité avec Christ pour la vie éternelle.  Je crois que Jai laissé tous mes péchés et que  j’ai fait un choix certain de suivre jésus  et le servir en toute fidélité jusqu’à la mort. »

A l’issue de l’office, les nouveaux baptisés ont rejoint les églises de leurs zones. Au temple Antioche d’Ablogamé, les néophytes de la zone 2 de la Région de Golfe-Est  ont célébré la sainte cène symbole de la communion fraternelle et d’adoration.

Le pasteur AGBEHINDOU s’est inspiré de 2 Co.5 :17 pour exhorter les nouveaux disciples à porter les fruits dignes de la repentance.

« Le certificat de baptême d’eau n’ouvre pas la porte du ciel. C’est votre ferme attachement à Christ et votre vie de sanctification qui constituent la clé »à t-il précisé.

 

Le baptême d’eau  est l’image de notre mort au « Viel homme »  et de la résurrection du « nouvel homme » pour marcher en « nouveauté de vie » (Romains 6 :4, Ephésiens 4 : 22-24). Il s’agit d’un témoignage public  de foi  en Jésus-Christ  devant Dieu, et devant les hommes. Les Assemblées de Dieu n’acceptent ni le baptême par infusion (verser l’eau sur la tête) ni le baptême par aspersion (jeter l’eau sur la tête).  Seuls les candidats ayant 12 ans et plus sont autorisés à se faire baptiser au niveau  des AD.

 

 

 

 

 

Le corps ecclésiastique de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo s’aggrandit quantitativement et qualitativement. Chaque année il accueille de nouveaux pasteurs  solidement formés pour assurer la relève. De 1033 pasteurs en 2017, l’Eglise compte désormais 1108.

En effet, 75  nouveaux pasteurs  (dont 26 de l’IBT Sagbiébou et  49 de SADA) viennent d’intégrer  le corps pastoral.  Après 5 ans de formation théorique et pratique, les nouveaux ouvriers du Seigneur ont été consacrés à Dieu  les samedi 26 Mai et 02 Juin 2018 aux Instituts Bibliques et Théologique (IBT) de Sagbiébou et de Sada. C’était en présence des membres du Bureau d’Administration des AD,  des autorités administratives et traditionnelles, d’un parterre de pasteurs, des proches, et des connaissances venus de divers horizons pour être témoins de l’évènement.

 

A Sagbiébou, le Secrétaire Général adjoint de l’Eglise, le Rév. Saram Ankou a prodigué d’utiles conseils   aux impétrants. Se fondant sur le thème de la promotion, «  les chercheurs des brebis perdues », l’homme de Dieu a fait connaitre aux lauréats, les caractéristiques du chercheur de brebis perdues : être sauvé soi- même, aimer son enclos, accepter la loi de la bergerie, et posséder l’autorité de ramener les brebis perdues.

A Sada, le thème a été tout autre, « les artisans de la paix.»  Un thème qui se justifie par les violences, les guerres, les troubles qui secouent le monde d’une part, et les incompréhensions, les mésententes qui règnent dans les foyers, entre frères  et amis d’autre part.

 

À l’occasion, le porte-parole officiel de la cérémonie, Rév. Djakouti Mitré s’est inspiré de Mathieu 5 : 9 pour instruire les nouveaux pasteurs. La paix, selon lui n’est pas l’absence des épreuves et des difficultés mais plutôt une occasion d’affermissement  pour chaque enfant de Dieu. Il a insisté sur la nécessité de s’abandonner totalement à Dieu, avoir la paix intérieure, manifester les fruits de l’Esprit et se démarquer des instigateurs de troubles. « Rayonnez la paix partout où vous allez. » à t-il proclamé à l’endroit des impétrants.

Les Instituts Bibliques   de Sada et de Sagbiébou offrent une formation de 5 ans intercalée de 2 ans de stages. Ils sont dirigés respectivement par les Rév. LARE Yendoukoah  et AMABA Akéta.

 

 

 

 

 

 

Le dimanche 13 Mai 2018, toutes les paroisses de l’Eglises des Assemblées de Dieu du Togo étaient acquises  aux couleurs roses et blanches  et pour cause, le ministère des femmes observe sa semaine nationale. Parées de leurs couleurs habituelles (rose –blanche), les femmes  ont exprimé de diverses manières, leur reconnaissance à l’Eternel pour sa protection et son assistance sans faille.

La rédaction du journal Echos ne s’est pas fait  compter l’évènement. Elle a sillonné certains temples de la capitale.

A  AD AVEYIME,  Les femmes ont été invitées à servir un seul maitre

C’est dans une grande ferveur que les femmes de l’église des Assemblées de Dieu de Kégué Avéyimé  ont célébré leur semaine nationale. Placée sous le thème « sortez du milieu d’eux », cette célébration a été l’occasion pour ces femmes vertueuses de rendre grâce au Seigneur pour sa bienveillante protection. S’inspirant du thème, la présidente   Agbekponou Abla Christine a exhorté ses sœurs à servir un seul maitre. Madame Agbekponou a déploré la confusion qui règne aujourd’hui entre le terme chrétien et mondain. « Il est difficile de faire la différence aujourd’hui entre les chrétiens et les mondains. Nous avons tendance à tout mélanger.il est temps de couper ses liens. Sortons du milieu d’eux ! »  

Les implications du thème, enseignées à AD Djidjolé

 « Sortir du milieu d’eux », c’est proscrire le péché dans son quotidien, renoncer à la convoitise du monde et vivre dans la sanctification selon Madame Aglago Akalé des Assemblées de Dieu de Djidjolé. Cela implique qu’il faut demeurer avec Jésus-Christ, - Intercéder les uns en faveur des autres, Accomplir les œuvres et les ministères que Dieu nous a confiés (Ephésiens 2 verset 10), et  reconnaître notre valeur en Jésus-Christ par notre Intimité avec Dieu (Genèse 39 verset 2).

  

Des vases d’honneur au temple Rama d’Agoè-Zilikpota

« Dans la maison de Dieu il y a 2 groupes d'individus: ceux qui font la joie du seigneur et ceux qui font la honte de Dieu. Si Dieu revenait ce matin dans quel groupe serais-tu ? Aujourd'hui quelle est notre utilité pour le seigneur ? »  C’est à cette introspection que le  Pasteur MOTE Josué a convié les femmes du temple Rama d’Agoè-Zilikpota dans un premier temps avant de les exhorter à être des vases d’honneur. 

« Certains chrétiens se comportent tel des vases viles, ce sont ces chrétiens là qui importent le monde dans l'église. Ils se disent chrétiens mais vivent exactement comme les païens, amis du péché et de toute sorte d'iniquité. » A-t-il dénoncé.

C’est ainsi qu’à résonner le slogan « femme vertueuse, couronne de son mari » dans tous les temples des Assemblées de Dieu du Togo.

Saynètes, récits bibliques, chants, poèmes, dons, échanges de cadeaux, match de football etc, tout a été fait pour la gloire de Dieu.

Que Dieu veille sur nos mamans et fasse prospérer davantage leurs activités.

Amen !