Administrateur

Administrateur

 

 

 

 

 

 

Texte : Genèse 2 verset 18, Genèse 1 verset 27 et 28 (Partie A)
Orateur : Dr. Ayi Adadé

Les humains célèbrent généralement trois grands événements à savoir la naissance, le mariage et la mort. Mais l'événement qui voit la participation de la personne concernée elle-même est le mariage

.

C’est quoi le mariage Chrétien ?

Selon les textes de base, le mariage est une institution divine par laquelle un homme et une femme sont unis pour la vie. Mais si l'un décède, l'autre peut se remarier selon les liens du mariage et surtout dans le Seigneur. Selon le plan divin, le mariage a été institué pour le bonheur de l'homme et de la femme car Dieu même fit la remarque selon laquelle il n'est pas bon que l'homme soit seul d'où la nécessité de lui créer une aide semblable. Dans le foyer, il y a la joie, l'amour mais aussi les peines et, chacun vit pour l'autre mais le tout pour Dieu.

Un autre principe du mariage chrétien est l'union entre deux personnes de sexes opposés, certifiée par les parents des deux partenaires à travers le mariage coutumier, puis par l'État à travers le mariage civil et enfin par un homme de Dieu, à l'église, par la bénédiction nuptiale. Pour quiconque voudra célébrer un mariage chrétien, il devra nécessairement suivre ce processus pour la réussite de son foyer. Selon la Bible, toute union autre que celle de deux personnes de sexes opposées est une abomination et ne restera pas impunies. Il faut également noté que le mariage chrétien n’est possible qu’entre deux chrétiens de sexes opposés et non entre un chrétien et un païen. Un veuf aussi peut se marier avec une jeune chrétienne ou avec une veuve dans le Seigneur (2 Corinthiens 6 verset 14 à 18).

Comment le chrétien devrait-il choisir son partenaire pour faire la volonté de Dieu ? 
En premier lieu, il importe d'établir des critères spirituels dans le choix de son partenaire. Dans Proverbes 31 verset 30, la Bible dit que c'est la femme qui craint l'Éternel qui sera louée. Cela veut dire qu'on ne se marie pas en fonction de la richesse, ni de la beauté mais en fonction du caractère (1Samuel 16:7).

Le Chrétien est sensé faire son choix dans le christianisme pour éviter des problèmes dans le futur. Malgré cette recommandation, des Chrétiens vont jusqu'à chercher leurs partenaires dans le monde avec l'intention de vouloir les transformer eux même sans prendre en compte le fait que : « quel que soit le nombre d’année qu’un tronc d’arbre fait dans le fleuve, il ne pourra jamais devenir un crocodile. »

Que Dieu bénisse les foyers chrétiens en leur accordant le bonheur familial. Qu'Il guide les jeunes à faire de bons choix pour la réussite de leur mariage en Christ. Amen !!!

 

 

Texte biblique: Psaumes 23

 

 

 

David dit que l’Eternel qui est son berger l’accompagne non seulement dans de verts pâturages, dans des eaux paisibles mais également dans la vallée de l’ombre de la mort.

I- Que signifie vallée de l’ombre de la mort?
C’est un lieu d’incertitude, de désespoir, de crainte. Lorsque nous sommes dans la vallée de l’ombre de la mort, tout est sec autour de nous et nous ne savons pas ce que nous réserve le lendemain.
Ce sont aussi des moments durs de la vie où on est haï sans cause, on est abandonné et délaissé de tous, on se retrouve sans argent lorsqu’ il y a plusieurs factures à payer, nos activités tournent au ralenti, on perd un être très cher. Ce sont aussi des moments sombres de la vie ou l’on a l’impression que plus on prie, plus la situation devient dure. Dans cette vallée, on doute même de la fidélité de Dieu. Plusieurs questions traversent notre esprit en ces moments : pourquoi moi ? Quel mauvais sort est le mien ?

Cependant, la vallée de l’ombre de la mort est indispensable pour devenir un chrétien mature. Cette période est éphémère, c’est une étape de la vie qui mérite d’être vécue. Même si nos prières semblent ne pas être exaucées, l’Éternel demeure notre berger. Nous passerons tous par cette vallée à des périodes différentes avec le Seigneur comme berger. Donc en ces moments, offrons toujours des sacrifices de louange à Dieu.

II-Quelques personnages de la bible qui ont traversé la vallée de l’ombre de la mort.

1-Le prophète Eli
Après sa victoire devant les prophètes de Baal, il a dû réclamer la mort suite aux menaces de Jézabel (1 Rois 19 Verset 4).

2-Abraham, père de la foi
En Egypte, il a du faire passer Sara, sa femme, pour sa sœur pour vivre afin de préserver sa vie et Dieu intervint en sa faveur.

3-Jean-Baptiste
Il présenta Jésus au peuple en déclarant voici l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde mais en prison, il demanda à ses disciples de demander à Jésus s’il était le Messie ou s’il devrait en attendre un autre car il était dans la vallée de l’ombre de la mort (Jean 1 verset 29).

Le Seigneur utilise la vallée de l’ombre de la mort pour nous amener à la maturité. Chacun y passera donc ce message sera curatif ou préventif pour certains. Restons focaliser sur le Seigneur qui nous fait passer par cette étape et qui en fin de comptes dressera, pour nous, une table en face de nos adversaires après notre réussite. 
Amen !!!

 

Ev. Francis AVOYI

 

 

 

 

 

 

 

Texte biblique: 2 Chroniques 16 Verset 9, Daniel 3 versets 16 et 17.

Tous ont le désir d’adorer le créateur mais Dieu se réjouit-il du culte que nous lui rendons? Quel profil d’adorateur Dieu cherche-t-il?

 

1- Celui qui lui dédie totalement son cœur
Selon 2 Chroniques 16 Verset 9, Dieu promène son regard sur toute la terre et particulièrement dans son église pour soutenir ceux dont le cœur lui est dédié. Dieu approuve-t-il notre adoration? 
Quoiqu’il ne fût pas un homme parfait, David avait dédié totalement son cœur à Dieu. Après que Dieu ait rejeté Saul, roi d’Israël, il a porté ses regards sur le jeune David qu’il a jugé « homme selon son cœur » pour accomplir toute sa volonté (Actes 13 verset 22).
Qui sommes-nous selon Dieu?
En apparence, nous pouvons valoir beaucoup pour les hommes et ne rien représenter devant Dieu. C’est pourquoi il est très important de revisiter en profondeur notre manière d’adorer Dieu car, lui regarde au cœur. Pourquoi Dieu porta son choix sur David?


David présentait des qualités hors paires:
- Il refusa de porter la main sur l’oint de l’éternel malgré que Saul cherchait à lui ôter la vie
-Dieu n’a pas de concurrent pour ce qui est du cœur de David selon Psaumes 66 verset 18
-Il avait fait de Dieu son refuge selon Psaumes 7 verset 1, psaumes 11 verset 1

2-Celui qui prend position pour lui
David eut une colère sainte lorsqu’il entendit Goliath insulter l’armée du Dieu très haut. Il prit position pour Dieu pour combattre cet incirconcis malgré qu’il n’était pas un entraîné de guerre. Résultat, David avec une fronde et un caillou, vaincu Goliath (1 Samuel 17 à partir du verset 22).

Les 12 espions dans Nombres 13 verset 17 avaient été envoyés par Moise pour explorer Canaan. Dix étaient revenus avec un rapport décourageant et décevant. Josué et Caleb par contre, encouragèrent le peuple de faire confiance à l’éternel qui a fait la promesse afin d’avancer pour rentrer dans leur héritage.

3-Celui qui l’adore en Esprit et en vérité
Dans Jean 14 verset 23, Jésus a dit à la Samaritaine que l’heure vient et elle est déjà là, pour que les vrais adorateurs adorent le père en esprit et en vérité. Dieu avait, dans ce sens, agréé l’offrande d’Abel et rejeté celle de Caïn?
Il n’est pas question de la nature de leurs offrandes mais Caïn avait un cœur mauvais, il n'adorait pas Dieu en esprit, il était charnel.

De même, lors de la visite de Jésus à de Marie et Marthe, sœurs de Lazare, Marthe était plus préoccupée par la cuisine pour recevoir Jésus alors que Marie apprenait à ses pieds. Toutes deux étaient en train de servir le Maître mais de différentes manières. Marie représente l’adorateur qui adore en esprit et en vérité alors que Marthe est le prototype d’un adorateur charnel.

Dieu ne vois pas l'apparence mais plutôt le cœur raison pour laquelle il cherche de vrais adorateurs, ceux qui placent leur foi en lui, qui prennent position pour sa cause et qui l'adorent en esprit et en Vérité. 
Que Dieu nous donne la grâce d'être ces adorateurs selon son cœur au nom de Jésus.
Amen!!!

 

 

Dr ADADE AYI, Secrétaire Général AD Togo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Introduction :

Genèse 1 : 26, 27 « Puis Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. »

Genèse 2 : 18 : « L'Eternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. »

La vérité fondamentale sur laquelle nous pouvons tous nous mettre d’accord quand il s’agit de la provenance et de l’existence de l’homme et de la femme, c’est que tous deux ont été crées par DIEU à son image et à sa ressemblance. Dieu ne s’est donc par créer lui-même pour se faire esclave de lui ou être une entité de second rang.

Je veux parler de la FEMME.

Cela veut dire que l’homme est utile avec toutes ces capacités, sa force, son intelligence, pour une cause mais insuffisant à lui seul pour la cause universelle.

La femme aussi de son côté est utile avec tous ces capacités, sa force, son intelligence, pour une cause mais insuffisante à elle seule pour la cause universelle.

Donc, il est nécessaire et important que,  homme et femme soient bien entretenus pour que la convergence de leur potentialité donne le bonheur et l’harmonie telle que prévu par DIEU pour l’humanité.

Aujourd’hui, quelle image présente la société ? A quoi c’est dû ? Qu’est ce qui ne fonctionne pas correctement et quel serait les remèdes ?

 

Dans les approches de solutions, les intellectuelles en sont arrivées à ce qu’ils appellent le concept de l’EGALITE GENRE.

 

  1. Définition du concept genre?

Le genre nous a été enseigné à l’école en deux catégories : Masculin et Féminin.

Mais quand il devient un concept, on ne parle plus du sexe mais plutôt du rôle et responsabilité  que confère la société aux hommes et aux femmes.

Malheureusement le plus souvent, les travaux attribués à la femme par la société lui sont défavorables comparés à ceux de l’homme. Ces rôles de la femme ne lui permettent pas de se construire convenablement pour  répondre aux besoins que la nature va exiger pour que l’humanité  soit dans une bonne harmonie. Du coup, il y a déséquilibre dans la société ce qui impacte négativement toutes ces composantes (hommes, femmes, adolescents, enfant, familles etc.)

  • COMMENT SONT DEFINIS CES ROLES ?

Ces rôles et responsabilités renvoient aux différents travaux effectués par les femmes et les hommes. Ils viennent des besoins, ils viennent des pratiques, des différents niveaux d’accès aux ressources de la prise de décision, de l’exercice du contrôle sur les ressources.

Ils sont renforcés par la société, la culture, la tradition, et sont en référence à la relation structurellement inégalitaire entre les hommes et les femmes : C’est ce qui défini le genre.

Quelques exemples de rôles

Hommes                                                       Femmes

  • prise de décision Soumission
  • contrôle sur les ressources Obéissance
  • domination Travaux domestiques
  • première place           Travaux champêtres
  • chef Education des enfants
  • Travaux champêtres Corvée d’eau

Etc.                                                           Etc.

 

  • QUELQUES AVANTAGES TIRES PAR L’HOMME SUR LA FEMME.

Les rôles confiés par la société à la femme lui sont défavorables à plusieurs  égards. Ils ne permettent pas un épanouissement de cette dernière.

Elle n’est pas instruite dans la plupart des cas, et ne possède aucun bien. Elle n’est pas représentative ni dans la famille, ni dans la société, ni dans aucune instance même si celle-ci est supposée n’être que de femmes. Elle doit être soumise pour tout choix d’orientation.

 

  1. L’APPROCHE GENRE

L’approche genre est une tentative pour mettre la différence entre les rôles biologiques et les rôles sociaux de sexe. Elles se fondent sur le principe de l’égalité entre les sexes et s’appuient sur les constats suivants :

  • C’est la société qui construit les rôles des femmes et des hommes et ceci n’a rien avoir avec les sexes. C’est dire que le genre diffère du sexe.
  • Même les textes qui régissent nos nations sont parfois défavorables à la femme.
  • Le travail quotidien des femmes et des hommes sont déterminés par la société selon qu’ils appartiennent à l’un ou l’autre sexe.
  • On peut voir des femmes qui ont des accès aux emplois salariés interdis ou limités.
  • Dans certaines sociétés, ce sont des hommes qui vont vendre des marchandises au marché
  • dans certains pays les textes ne permettent pas aux femmes de toucher les allocations familiales.
  • Les femmes sont données en mariage forcé pour des raisons diverses qui satisfassent l’homme.
  • Les femmes sont violées dans leur intimité par la mutilation génitale féminine pour satisfaire l’égo de l’homme.
  • Les femmes ne doivent pas être instruites pour ne démontrer aucune connaissance supérieure ou équivalente à celle de son mari.

 

  • ANALYSE DU GENRE

L’inégalité de la relation entre homme et femme commence au niveau de la famille et devient un model de vie. En effet dès le bas âge, les parents ont une tendance à cultiver cette inégalité entre leur fille et garçon parce que l’ayant reçue aussi de leur parent.

Les tâches domestiques assignées aux filles sont caractéristiques de l’expression de son infériorité et de sa servitude à l’homme. (Donner des exemples).

En âge adulte, pour ce qui concerne l’héritage c’est aussi la famille qui crée l’inégalité entre l’homme et la femme.

QUELQUES  DROITS QUOTIDIENNEMENT VIOLES A LA FEMME

  • le droit à la santé (prénatal, post natal etc.)
  • le droit à l’éducation (encourager l’éducation de la jeune fille)
  • le droit à l’héritage
  • le droit à l’accès aux ressources économiques et financières
  • le droit à la parole
  • le droit de posséder son corps
  • le droit de planifier ses naissances
  1. Conclusion, (comme conseils) :
  • Il faut inculquer dès le bas âge le concept de l’égalité genre aux enfants
  • Il faut encourager l’éducation des filles autant que celle des garçons
  • Il faut faire comprendre aux garçons qu’ils n’ont pas plus de droit sur les biens des parents que les filles
  • Il faut que les institutions de micro finances et les banques reforment leur politique  sans tenir compte du statut de la femme qui doit être forcément autorisée par son mari avant d’avoir son prêt
  • Il faut créer des opportunités et même encourager les filles à prendre la parole parmi leurs ami(e)s.
  • Il faut créer les opportunités pour discuter avec vos filles sur les questions de réflexion aboutissant à un choix d’orientation
  • considérer les enfants filles comme garçons comme des adultes et les responsabiliser dès le bas âge.

 

                                              Merci de votre attention !!!!

vendredi, 21 septembre 2018 17:17

Fin de la convention des femmes édition 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de 30.000 femmes de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo ont participé  du 29 Aout  au 16 septembre 2018 aux conventions inter-régionales dans  six (06) villes des douze (12)  Régions ecclésiastiques de l’Eglise. Des Savanes, Kara, et Centrales ont participé du 29 Aout  au 02 septembre dernier  à  leur convention annuelle à Bassar et à  Kara autour du thème « sortez du milieu d’eux » extrait de 2 corinthiens 6 : 16-18.

Pendant 05 jours, ces femmes vertueuses ont reçu de riches enseignements  relatifs audit thème et ont prié pour la consolidation de leur foi en Jésus-Christ. A Kara, le 02 Septembre, le Rév. Minkibib Anaté a prodigué de sages conseils aux femmes. Pour lui, il est important de se mettre à part pour Dieu,  car vouloir être ami du monde, c’est  choisir d’être l’ennemi de son créateur. « Nous sommes appelés à vivre parmi les tricheurs, les voleurs, les idolâtres, les menteurs mais nous ne sommes pas appelés à vivre comme eux »à t-il précisé.

Le ministre de Dieu a profité de cette aubaine pour exhorter les chrétiens à bannir le régionalisme, l’ethnicisme, et la division de leur vie quotidienne.

A Atakpamé, une puissante prédication du Rév. Aboua, Président de la Région ecclésiastique de la Maritime-Nord, a mis fin à la convention le 09 Septembre. A travers son message, le ministre de Dieu a insisté sur la nécessité pour les femmes d’abandonner les insultes et les murmures  afin d’être agréables à Dieu. « Vous ne pouvez pas passer tout votre temps à railler les autres, à les insulter, et prétendre plaire Dieu. Vous devez laisser toutes ces habitudes ici avant de partir. » A  t-il précisé. Le message a été suivi d’une intense séance de prière où chaque femme a confessé ses manquements à Dieu.  Par ailleurs, les bergers présents à cette rencontre ont aussi  intercédé en faveur des femmes.

La convention a pris fin le 16 Septembre à Aného et Notsè.

A l’issue de la convention, la Présidente du ministère des femmes, Mme Djato Kpanté Esther n’a pu cacher sa satisfaction : «  J’ai la ferme conviction que nos vies ont changé et un feu nouveau est rentré dans notre adoration. » a-t-elle déclaré toute confiante. Même son de cloche chez la  Secrétaire Générale du ministère des femmes, Madame Pasteur Anani Kodjovi : « C’est une joie pour nous. Tout s’est bien déroulé. Chaque femme a certainement reçu quelque chose de positif au cours de cette convention. Rendons grâce au Seigneur »  a-t-elle confi é.

Pour rappel, Kara, Bassar, Atakpamé, Amlamé, Notsè et Aného étaient les villes retenues pour la convention de cette année.