Super User

Super User

Au seuil de l'année nouvelle 2018 qui nous ouvre ses portes, le Président National des AD du Togo le Rév. DJAKOUTI Mitré s'est sacrifié à la tradition pour présenter ses vœux à la communauté chrétienne. Écoutez..

vendredi, 22 décembre 2017 11:28

LE REVEREND BANDE ADMIS A LA RETRAITE

Après Vingt neuf ans de ministère pastoral, le Rév. Jean Bandé en poste à la chapelle internationale ESTAO, est admis à la retraite. La cérémonie s’est déroulée le dimanche 12 novembre 2017 dans l’enceinte de ladite chapelle en présence des membres du bureau d’administration des AD, d’un parterre de pasteurs, d’une délégation venue du Burkina Faso et d’une foule de fidèles venus honorer l’homme de Dieu.

 

A l’occasion, le Révérend Randy Tarr s’est inspiré de la vie de Néhémie. Il a exhorté chaque fidèle à achever sa tâche. Comme Néhémie, le chrétien est appelé à construire le temple de Dieu. Il s’agit d’une invitation à vivre dans la présence de Dieu pour sa gloire.

Durant son parcours, le ministre de Dieu s’est distingué par son zèle pour l’œuvre de Dieu. Plusieurs réalisations sont à mettre à son actif. Numériquement, la chapelle qu’il a eu la grâce de diriger a connu une croissance remarquable. D’une poignée de fidèles à ses débuts, ESTAO compte aujourd’hui plus de mille membres. Spirituellement, les fidèles ont été édifiés par les enseignements du Rév. Jean Bandé, d’autres ont reçu la guérison ou délivrés des liens démoniaques. Par ailleurs, La chapelle internationale a implanté 3 églises locales fruits de ses campagnes d’évangélisation. Il a envoyé et formé 4 pasteurs à l’institut bibliques de Sada. Deux autres élèves-pasteurs sont actuellement en formation à Sagbiébou. De nombreuses infrastructures ont vu le jour sous sa direction et d’autres projets dont celui de l’agriculture pour lequel un terrain de 54 hectares a été acquis à Amlamé.

A juste titre, le président Djakouti Mitré a témoigné de lui : « le Rév. Pasteur Jean Bandé est une figure emblématique pour l’Eglise au Togo, à l’ESTAO et en Afrique. Il demeurera pour nous, un modèle et une référence de vie chrétienne et du ministère sacerdotal. »

Prions toujours pour le serviteur de Christ. Puisse Dieu le combler de toutes sortes de bénédictions avec sa famille au nom de Jésus-Christ notre Seigneur

mercredi, 15 novembre 2017 12:23

L’EGLISE MERE DES AD A 80 ans !

« Je t’ai établi pour être la lumière des nations », c’est sous ce thème que l’Eglise des Assemblées de Dieu, Temple de la lumière de Dapaong, mère des AD du Togo, a célébré le 21 octobre 2017, les 80 ans de son existence. C’est à travers un grand culte d’apothéose célébré sur le terrain de l’école primaire publique de Dapaong. Cette célébration d’envergure nationale s’est déroulée sous les auspices de l’Exécutif de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo, et des délégations de la sous-région. Etaient également présents, l’ancien ministre et conseillé du chef de l’Etat, DAMIPI NOUPOKOU entouré des autorités politiques et administratives de la région des savanes.


Le président de la région ecclésiastique des  savanes le Rév. Minkibib Anaté, pasteur titulaire du temple de la lumière de Dapaong, a justifié le bien-fondé de cette célébration par la reconnaissance envers le Seigneur Jésus-Christ.  Une occasion de rendre hommage aux braves pionniers qui se sont sacrifiés pour l’expansion de l’Evangile dans tout le pays. 

Le culte  s’est  déroulé dans une ambiance  de louanges et d’adoration à la gloire de l’Eternel sous la houlette du groupe Musical et des chorales du temple de la lumière de Dapaong. Des artistes comme Zamsonré, Pasteur Kolani et Abraham David ont, par  leurs prestations mis véritablement la foule en liesse.  C’est dans la même ferveur que le président national Djakouti Mitré a délivré son message. Il s’est inspiré du livre d’ESAIE 49 :6 pour exhorter les fidèles au revêtement de l’Esprit Saint afin d’apporter la lumière aux nations.

Par ailleurs le peuple de Dieu, conscient de la situation qui prévaut ces derniers moments au Togo, a, conformément aux prescriptions de la bible,  élevé sa voix vers le Créateur  afin qu’il garantisse une paix durable au pays. Le préfet de Tone Tchimbiandja Yendoukoa a pour sa part, souhaité un joyeux anniversaire aux AD avant de les inviter à porter continuellement le Togo dans leur prière. L’autre temps fort de cette célébration est la remise des distinctions honorifiques à certains dignitaires de l’Eglise quant à leur engagement  sans faille pour l’avancement de  l’œuvre du seigneur.

Il est à noter que dans la matinée, une grande caravane a sillonné les artères de la ville de Dapaong. Au son de la fanfare, hommes, femmes, jeunes et enfants ont chanté des éloges au roi des rois, Jésus-Christ notre sauveur  pour ses œuvres dans leur vie quotidienne.

A 95 ans, Madame Pasteur PASGO, épouse du premier président national des AD du Togo, donne son avis sur le parcours des AD et prodigue d’utiles conseils à tous les fidèles. L’épouse du Premier Président National de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo, la veuve Pasgo était à l’honneur. Malgré le poids de l’âge, elle a effectué le déplacement pour participer avec le corps de Christ à la dédicace du temple de la lumière de Dapaong et au grand culte d’apothéose du 80ème anniversaire.
Interrogée sur l’évolution de l’Eglise, elle notifie que : « l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo a fait de l’enseignement authentique de la parole de Dieu, la prière, la manifestation du saint –Esprit et l’évangélisation, ses préoccupations dès sa naissance. C’est la même chose qui se poursuit jusqu’à ce jour. Jésus-Christ est le même hier aujourd’hui et demain. Il revient à chaque fidèle d’examiner sa vie pour voir si son adoration honore le Seigneur ».ù
Aussi a-t-elle révélé son rôle d’intercesseuse aux côtés de son mari et de conseillère auprès des femmes.

Selon elle, la femme du pasteur  a un rôle primordial à jouer  dans le ministère de son époux. « Je demande aux femmes   des pasteurs de faciliter la tâche  à leur époux. Les hommes de Dieu sont en combat avec Satan chaque jour. Ils ont beaucoup de charges ;  que les femmes les comprennent, les soutiennent dans la prière pour la réussite du ministère » a-t-elle conseillé.
Aux femmes chrétiennes en général, Madame pasteur Pasgo recommande l’obéissance car dit-elle, c’est la soumission au mari qui garantit la paix au foyer. 
S’adressant à la jeunesse, la nonagénaire a déploré la vie d’impudicité que mènent certains jeunes.  Elle les interpelle à une prise de conscience car ils sont la relève de l’Eglise. « Adorez Christ en esprit et en vérité » a-t-elle poursuivi tout en exhortant tous les fidèles à plus d’amour.

mercredi, 15 novembre 2017 11:53

80 ANS DE PARCOURS DES AD

La   célébration des 80 ans de l’Eglise des Assemblées de Dieu, a été marquée par plusieurs activités notamment une grande caravane dans toute la ville de Dapaong, le culte apothéose du samedi 21 octobre 2017, la dédicace du temple, et des actions caritatives.  Dans la journée du vendredi 20 octobre 2017, une forte délégation composée des membres du Bureau exécutif, des responsables de la région ecclésiastique des savanes et de certains directeurs départementaux a effectué une mini- tournée dans la ville de Dapaong et dans certains villages pour y dédicacer des temples et écoles.

Au collège protestant Shalom de Dapaong, première étape de cette mini- tournée, le Président National Djakouti Mitré entouré de ses pairs, a procédé à la coupure du ruban symbolique de cette école construite pour appuyer les actions d’éducation du gouvernement. « L’Eglise des assemblées de Dieu du Togo ne s’occupe pas seulement du spirituel. Elle s’implique aussi dans le   social » a déclaré Djakouti Mitré président national des AD du Togo. 
De son côté, le trésorier national le Rév. Dossou Koffi Akouété a, saisi l’occasion pour insister sur l’importance que revêt l’école pour une nation aujourd’hui. S’inspirant du livre des proverbes 22 :6, il a exhorté les enseignants et les parents à instruire les enfants selon la voie de Dieu.


La construction de ce joyau a couté plus de 43 millions de francs CFA. Il est composé d’un étage de 4 salles de classes, 2 bureaux et 2 sanitaires et d’un rez-de-chaussée 4 salles de classes, une salle des professeurs et 2 sanitaires. Le collège s’occupe accueille aussi   les non-entendant et les élèves à handicap visuel. Ensuite, Le président national et sa suite se sont rendus au temple de la lumière de Dapaong pour le dédicacer au Seigneur.



Il s’agit d’un véritable chef- d’œuvre composé d’une cave qui abrite les bureaux du pasteur, du secrétariat et de la comptabilité, d’un rez-de-chaussée, d’une mezzanine. Le deuxième étage du bâtiment comporte une grande salle de conférence, un bureau, une petite salle de réunion et des chambres d’accueil.

Dans l’après-midi, la délégation a mis le cap sur le Centre Hospitalier de Dapaong où elle a offert 20 matelas, 5 cartons de savon et 5 sacs de détergent. La démarche a été saluée par les responsables du CHR de Dapaong qui ont rassuré les donateurs de la bonne gestion qui sera faite des dons. Du CHR de Dapaong, le cortège s’est ébranlé pour  Kombonloaga où le temple Sinaï  a été consacré à Dieu.  A l’occasion, le Secrétaire Général le Rév. Adadé Ayi, a, dans une courte prédication, invité les fidèles dudit temple à s’approprier la prière du roi David contenue dans les psaumes chapitre 27 : 4-5 dans laquelle il manifeste son ardent désir de demeurer dans la sainte présence de Dieu toute sa vie. 


Présent à cette dédicace, le chef du quartier de Kombonloaga, Namtante Tchagbegle a reconnu que l’implantation de l’Eglise des AD dans sa localité est une fierté pour lui et toute sa population. Il n’a pas manqué d’inviter ses sujets à donner leur vie à Christ.
Cette journée marathon s’est achevée avec la dédicace du temple de Namongou. Une jeune église en pleine croissance. Elle est dirigée par le frère Kombaté. Dans une ambiance des grands jours, le président national Djakouti mitré s’est inspiré des psaumes119 :10 pour exhorter les fidèles à méditer la parole de Dieu, source de lumière. Le président national a également profité de cette occasion pour prophétiser sur Le Village de Namongou. « Dieu va protéger Namongou. Il va sortir le peuple de Namongou de l’esclavage. Toutes les âmes seront libérées. » A-t-il proclamé avec conviction.