jeudi, 06 février 2020 10:26

NIGERIA : Une marche pour exiger la fin des massacres contre les chrétiens

 

 

 

La persécution des chrétiens au Nigéria devient très alarmante. Un récent rapport du Humanitarian Aid Relief Trust (HART) a révélé qu'environ 1000 croyants ont été tués par des militants islamiques au cours de la seule année 2019.

Face à la situation, les Leaders chrétiens du Nigéria ont marché le 02 février 2020. L’initiative vise à implorer le Seigneur afin qu’il sauve le pays des mains des groupes terroristes qui attaquent sans relâche les populations et persécutent activement les chrétiens.   il s’agit aussi d’inviter les autorités du pays à intensifier davantage la sécurité des biens et des personnes.

La persécution des chrétiens au Nigéria devient alarmante. Un récent rapport du Humanitarian Aid Relief Trust (HART) a révélé qu'environ 1000 croyants ont été tués par des militants islamiques au cours de la seule année 2019.

Il y a quelques semaines, le pasteur Lawan Andimi, une personnalité éminente de l'Association chrétienne du Nigeria, a été enlevé et décapité par le groupe terroriste Boko Haram.

 Le 20 janvier 2020, un étudiant chrétien nigérian de 22 ans de l'État du Plateau a été exécuté par  la province de l'État islamique d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) une émanation du groupe terroriste Boko Haram

le 18 mai 2019  les extrémistes ont interrompu une pratique de choeur d'église et enlevé 17 chrétiens, dont un pasteur et sa fille. L'Association chrétienne du Nigéria a indiqué que les ravisseurs avaient demandé une rançon de 30 millions de nairas (83 100 dollars).


Open Doors USA classe le Nigeria au 12e rang de sa liste annuelle de pays à surveiller, déplorant dans son rapport que les hrétiens en dehors du secteur sud «sont traités comme des citoyens de seconde classe» et soumis à « des blessures physiques, des pertes de biens et des pressions pour abandonner Christianisme . "