lundi, 06 novembre 2017 16:46

Interview de Hinè Edgard président national de la JAD (Jeunesse des Assemblées de Dieu)

Journal Echos (JE) : Bonjour Président.
Bonjour. Nous bénissons le nom du seigneur pour cette occasion


JE : vous êtes le nouveau Président national de la JAD. Comment aviez-vous vécu cette réélection ?
Elle était une surprise parce que je ne m’y attendais pas. C’est avec émotion et avec plein de confiance que j’ai accueilli ma victoire. Car selon moi si Dieu l’a permis, il sera à mes côtés pour  la réussite de ma mission.

JE : Vous êtes à votre première expérience à ce poste. Comment comptez-vous vous organiser pour réussir votre mission ?
Pour ce qui concerne l’organisation, je crois que comme tout homme de Dieu, je dois me confier à Dieu pour qu’il m’inspire la meilleure stratégie afin de bien accomplir ma mission. il faut collaborer avec les membres du comité. Je dois revenir à la base   que sont les jeunes histoires afin de profiter de leurs compétences.

J.E : Le passage de votre prédécesseur a été marqué par plusieurs réalisations, d’autres projets sont également en cours. Quelle est, vous votre vision pour ce département ?
Je travaille en équipe. Le Bureau a mis en place un plan quinquennal  que nous comptons poursuivre et achever  tout  en mettant  un accent  particulier sur  la croissance spirituel. Nous avons constaté que la vie spirituelle de la jeunesse va en décrescendo. Nous allons batailler dur pour rétablir la jonction avec l’aide du Saint-Esprit. Nous sommes en face d’un grand enjeu actuellement dans le monde à savoir la technologie. Nos jeunes sont très concernés. Nous devons travailler dans ce sens pour les amener à en faire un bon usage. Nous allons également essayer de rendre la JAD encore plus visible sur le plan national. Un domaine qui nous tient vraiment à cœur, est les œuvres sociales.il faut accroitre la visibilité dans ce domaine c’est très important.

JE : Un message à l’endroit de tous les jeunes de l’Église des Assemblées de Dieu du Togo, la relève.
Plusieurs jeunes m’ont posé la question suivante : Pasteur, qu’est-ce qui  a favorisé votre élection ? Je profite de ce canal pour répondre à cette question en disant que c’est d’abord une pure grâce car plusieurs de mes collègues peuvent aussi assumer valablement ce poste. Ensuite je dirai que le dessein de Dieu pour chacun doit s’accomplir quand le bon moment arrive. Enfin je crois que quand l’homme s’abaisse, Dieu l’élève. Ce que  je veux partager  avec toute la jeunesse c’est de demeurer  dans la volonté  de Dieu pour bénéficier continuellement de ses bénédictions, ses grâces ; s’abaisser, s’humilier, s’abaisser pour être élevé par Dieu au temps opportun.

JE : votre mot de la fin
Je rends grâce à Dieu pour son choix porté sur ma modeste personne. Je voudrais remercier tous les membres du Bureau Exécutif et du Bureau Administratif. Je ne savais pas que je faisais l’objet de leur attention jusqu’à ce point. Cela veut dire qu’ils ont leur regard sur tous les pasteurs. Je n’oublierai pas mon prédécesseur le Révérend Hessou pour son immense travail. Il reste une référence, une source d’inspiration.je n’oublie pas mon Eglise d’Avépozo centre et son pasteur principal le Révérend Lakou et tous les jeunes de notre chapelle. Je sollicite le soutien de tous les jeunes. Je compte sur leur collaboration, leur prière pour une jeunesse solide, stable capable d’assumer la relève de l’Eglise.