lundi, 06 novembre 2017 16:41

Interview du Rev. BONGOH Kokouvi Agbenozan Directeur National du conseil des hommes

J.E: Bonjour  Directeur
Bonjour. Paix et amour à tous les chrétiens du monde.

J.E: vous venez de participer au conseil Général de l’Église des Assemblées de Dieu du Togo où vous aviez été réélu à la tête du département du conseil des hommes pour un mandat de 4 ans. Vos impressions.
C’est une gratitude mêlée de joie qui nous anime en ce moment. Je tiens à remercier tout d’abord celui qui nous a appelé à son saint sacerdoce. Lui, qui nous a donné la sagesse et l’intelligence pour conduire ce département. C’est le lieu aussi de remercier  mes collègues pasteurs, qui nous ont renouvelé  leur confiance sans oublier tous les hommes qui ont massivement  porté leur choix sur ma modeste personne  lors des présélections dans nos douze régions ecclésiastiques. Ma prière  est que Dieu nous illumine davantage pour de nouvelles orientations au cours de ce mandat.
J.E: Un petit bilan de votre mandat antérieur
Si nous jetons un regard sur notre mandat écoulé, nous ne pouvons que rendre  grâce à Dieu. Nous avons restructuré l’administration  sur toute l’étendue du territoire en procédant au renouvellement des directeurs  régionaux, sectoriels et  zonaux. Ensuite des séminaires ont été organisés à l’intention des directeurs et des autres ouvriers. Mieux encore, une tournée nationale de sensibilisation et de prière a été effectuée. Nous avons amélioré l’organisation des camps et de la semaine nationale des hommes. La célébration du 36e anniversaire en 2014 a marqué notre département d’un sceau particulier. Pour la première fois, les hommes ont confectionné un pagne à l’effigie du département. Par la grâce du Seigneur, nous avons implanté des églises, financé la construction des appâtâmes et acquis des domaines fonciers pour des actions futures. Beaucoup d’autres églises et maisons missionnaires ont été soutenues financièrement et matériellement.  Par ailleurs, des motos ont été achetées pour le déplacement de certains serviteurs de Dieu. Nous avons aussi soutenu des écoles primaires et nos instituts bibliques. Les veuves et les malades ont fait l’objet de nos préoccupations.  Loin de nous la prétention de dire que tout est rose. Beaucoup de défis restent à relever. Nous en sommes conscients.

J.E: votre département a fait plusieurs réalisations au cours du mandat passé. Quelles autres réalisations, projets comptez-vous exécuter cette fois –ci ?
L’implantation de nouvelles églises sera encore notre priorité. Ceci passe par des campagnes d’évangélisation. Nous allons continuer à soutenir des églises matériellement et financièrement.   L’avenir de l’Eglise nous importe beaucoup. C’est pourquoi par prévoyance, il faut intensifier l’achat des terrains urbains et de vastes domaines cultivables. Nous allons aussi hausser la participation financière de notre département à l’église nationale, soutenir la mission intérieur et extérieure, nos instituts bibliques et écoles, porter assistance aux hommes de Dieu qui sont à des postes pionniers, acheter un véhicule de commandement pour faciliter les tournées, imprimer de nouveaux pagnes pour le département et  la création des activités génératrices de revenus.

J.E: avez-vous un mot d’encouragement, une exhortation à l’endroit des hommes ?
Je leur demande aux hommes et aux collègues pasteurs de redoubler d’efforts afin que ce nouveau mandat soit empreint d’exploits pour la gloire du Seigneur. Je les encourage avec ces mots de l’apôtre Paul : « ainsi, mes frères bien aimés, soyez fermes, inébranlables, progressez toujours dans l’œuvre du seigneur sachant que votre travail n’est pas vain dans le seigneur. » 1COR 15 V58.  

J.E: Mot de la fin.
Le seigneur saura toujours nous guider pour relever les grands défis qui se présentent à nous. Je vous remercie