lundi, 06 novembre 2017 15:24

Interview du Rev. Past. DJAKOUTI Mitré à l’équipe du journal Echos (JE)

Journal Echos (JE) : Bonjour président
Bonjour à toute l’équipe du journal Echos pour cette opportunité qui m’est offerte. Je salue votre engagement à relayer quotidiennement les activités de l’Eglise. Ce n’est pas facile ; que le Saint Esprit vous fortifie.

JE : Les rideaux sont tombés sur le 29e Conseil Général de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo. Quels sont les sentiments qui vous animent de ce grand rendez-vous ?
Tout d’abord je voudrais remercier notre Dieu pour ses bienfaits dans la vie de l’Eglise. Il mérite la gloire et la louange pour l’éternité. Je voudrais lui témoigner aussi ma reconnaissance pour son assistance sans faille à tous mes collègues pasteurs. A votre question, je dirai que le conseil s’est bien déroulé. Tout s’est passé dans la sérénité surtout dans la présence et la gloire de Dieu.

JE : Pourquoi avez-vous choisi comme thème pour ce conseil « Jésus revient bientôt, ranime ta flamme ? »
Ce thème est révélateur. Nous parlons peu du retour de Jésus-Christ alors que c’est le pilier de l’Eglise. L’église ne doit jamais oublier Son avènement. Vous savez après la résurrection de notre seigneur, les disciples et les autres étaient en train de le voir monter au ciel. Alors un ange leur apparut et leur dit : « hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. » Donc Jésus va revenir. L’Eglise doit veiller dans la sanctification sans laquelle nul ne verra Dieu. C’est ce qui justifie le choix de ce thème.
Nous avons aussi constaté de nos jours que les gens s’intéressent trop au bruit mais ils oublient l’essentiel. Dieu avait dit à Jérémie : « si tu sépares ce qui est vil de ce qui est précieux, tu seras ma bouche ».  Il faut que l’Eglise d’aujourd’hui fasse la part des choses et le Seigneur l’exaucera.

JE : Quel est l’état spirituel de l’Église des Assemblées de Dieu du Togo aujourd’hui ?
C’est l’Eglise du seigneur. Il l’a bâti sur le roc. Elle est en marche avec des hommes et des femmes dynamiques, zélés, décidés à œuvrer pour son avancement. Elle est en marche parce que le Saint- Esprit est présent pour la guider.

JE : Quel bilan dressez-vous de votre mandat écoulé ?
C’est l’esprit de Dieu qui nous guide jusqu’à présent. Depuis que nous sommes à la tête de cette Eglise, c’est le seigneur lui-même qui nous inspire dans les prises de décisions et dans toutes les initiatives. A lui la sagesse. Le seigneur ne m’a jamais abandonné une fois que je me tourne vers lui. 

JE : Le corps pastoral vous a renouvelé sa confiance. Sous quel signe placez –vous ce nouveau mandat ?
Nous plaçons ce nouveau mandat toujours sous la direction du Saint-Esprit. Nous allons intensifier la mission chrétienne. J’encourage chaque église à se donner vraiment à l’implantation des églises en affermissant les membres jusqu’au retour du seigneur. Nous travaillons déjà à raviver le feu de la pentecôte. Il s’agit de mettre un accent particulier sur le baptême du saint esprit, ses dons et manifestations.

JE : Avez-vous un message particulier à adresser à vos collègues et à tous les fidèles de l’Église des Assemblées de Dieu du Togo ?
Mon message est celui –ci : « Ranimons notre flamme car le seigneur revient bientôt ! Que chaque membre s’efforce pour ranimer sa flamme pour que les ténèbres ne le surprennent pas. Que mes collègues pasteurs activent davantage le ministère qu’ils ont reçu et accomplissent leur tâche dans la vérité, la fidélité à la lumière des saintes écritures. Nous devons comprendre que c’est l’Eglise du seigneur et il demandera des comptes à chacun de nous. J’exhorte les membres de chaque église locale à vivre dans la lumière car ce  siècle est jonché de beaucoup d’obstacles mais ceux qui  persévèreront  jusqu’au bout seront victorieux.

Votre mot de la fin
C’est Christ qui bâtit son Église. Que chaque chrétien s’attache à Lui et à Sa Parole. Dieu vous bénisse.